Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Baise à trois en plein air

Ce récit s'adresse aux amateurs de sensations fortes n'ayant pas de tabous. Evidemment, il s'agit d'une fiction mais que beaucoup aimeraient vivre, j'en suis persuadé ! Bonne lecture !

Proposée le 19/06/2017 par sorggulp

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme dominé
Personnages: Groupes
Lieu: Forêt, campagne, nature
Type: Fantasme

Eric était un jeune quadra qui ne faisait pas du tout son âge. A première vue, on lui donnait plutôt 20, 25 ans. Sa petite taille était d'ailleurs pour beaucoup dans cette impression. Il mesurait tout juste 1.70 pour 60 Kg. Gay depuis sa plus tendre enfance, il n'avait jamais trouvé l'âme soeur, étant constamment à la recherche de nouveaux plaisirs. Justement, il allait en vivre d'intenses ce jour-là....

"Je suis complètement fou" pensa-t-il, regardant fébrilement l'heure sur son téléphone portable.
Il n'eut pas le temps de revoir son plan. Deux hommes habillés en survêtement et T-shirt se dirigeaient vers le banc où il était assis depuis cinq minutes à peine.
D'origines africaines, le premier était plutôt grand et relativement filiforme. Le second était sensiblement de même taille et devait être adepte des salles de musculation. C'était un colosse.
Au moins, ils correspondaient parfaitement à sa recherche.
Il faisait très beau en ce début de dimanche après-midi. Le parc où ils s'étaient donné rendez-vous était quasiment désert, la plupart des gens étant encore à table.

Eric n'avait pas choisi l'endroit au hasard.
Il connaissait très bien le coin et savait qu'il pourrait réaliser son fantasme tout près d'ici. Mais pour ce faire, il fallait d'abord qu'il trouve les bons partenaires.
Hier matin, il surfait sur le net à la recherche de vidéos pornos.
Il visionnait des scènes de sexe tout à fait "classiques" sans réellement trouver ça excitant puis tombait sur un film qui se déroulait en extérieur.
C'était un scénario qui se jouait à quatre. Une femme et trois hommes dont deux blacks qui partageaient un pique-nique dans un pré.
Le repas terminé, la femme blanche jouait avec les deux blacks, extirpant de leurs pantalons deux énormes queues. Tandis qu'elle leur prodiguait une fellation incroyable à tour de rôle, l'homme blanc demandait à participer. Il prenait une des queues et la suçait avec gourmandise
Les deux blacks étaient allongés sur le dos, leurs sexes tendus vers le ciel. Tandis qu'ils se faisaient sucer, leurs mains se baladaient sur leurs partenaires.
La femme se plaça à califourchon face à la caméra sur un des sexes dressés puis se laissa glisser dessus. La queue pénétra le fourreau distendu par le sexe monstrueux.
L'homme blanc prit la même position avec l'autre homme. Il guida l'engin entre ses fesses et se laissa glisser lentement dessus. Eric était comme hypnotisé par la taille des sexes noirs
Eric était dans un état d'excitation inhabituel.
Il se masturbait en regardant les deux queues en mouvement, ne tardant pas à jouir comme depuis fort longtemps.
Eric aurait aimé être à la place du type blanc se faisant sodomiser par une si belle queue.
Et pourquoi ne pas essayer d'en trouver un ?
Il chercha alors sur le net des partenaires potentiels. Ce fut un échec.
Au cours de ses recherches, il tomba sur un site d'annonce coquines.
"Pourquoi ne pas tenter ma chance ?" se dit Eric.
Il rédigea alors cette annonce volontairement provocante :
-Homme 40 ans cherche deux blacks virils pour être démonté en plein air. Annonce très sérieuse.-

Dans l'heure qui suivit, il reçut une demi douzaine de réponses mais aucune n'était sérieuse seulement des types plus ou moins mytho qui cherchaient des plans virtuels ou encore d'autres qui cherchaient un plan rapide sans respecter le contenu de l'annonce. Eric avait quasiment oublié son projet lorsqu'un mail arriva.
-Nous pouvons nous occuper de ton cas demain après-midi. Donne lieu de RDV. Blacks aimant démonter les petits blancs-

Hervé lu plusieurs fois le texte, réfléchissant à la suite à donner. La réponse était on ne peut plus claire mais inquiétante aussi.
Il répondit tout de même en donnant l'endroit et l'heure exacte où se retrouver le lendemain.
Il reçu confirmation dans les minutes qui suivirent.
-OK pour l'endroit et l'heure. Prépare-toi.-
Le reste de la journée se passa de façon étrange. Eric pensait sans cesse au lendemain, se posant une multitude de questions. Il prépara un sac à dos dans lequel il disposa une couverture, des préservatifs ainsi que du lubrifiant.
La nuit fut agitée, il eu du mal à trouver le sommeil, impatient mais aussi inquiet.
Sous la douche, il prit un soin minutieux en se lavant, ne laissant rien au hasard. Il voulait être parfait pour le mystérieux rendez-vous.
Entièrement épilé, il se positionna nu devant le miroir de la salle de bain. Complètement imberbe, on aurait pu croire qu'il était à l'âge de l'adolescence.
Plus tard, il se rendit sur le lieu du rendez-vous. C'était un banc situé le long d'une allée ombragée.
Il y'avait très peu de passage à cet endroit, la majorité des promeneurs préférant bifurquer quelques centaines de mètres avant pour aller vers le plan d'eau situé à proximité.
Mais l'intérêt principal de l'endroit ne se limitait pas au banc.
En se promenant, Eric avait découvert un étroit passage situé à quelques dizaines de mètres du banc. L'entrée était quasiment invisible à l'oeil et il fallait vraiment se trouver au pied du taillis pour apercevoir le fameux passage.
Se courbant pour passer la barrière de branches, il découvrit alors un chemin serpentant entre les arbustes qui débouchait sur une petite clairière. Il fit le tour de celle-ci, s'assurant qu'il n'y avait aucune possibilité d'être vu de l'extérieur. Seul le bruit des oiseaux ainsi que les rayons du soleil parvenaient à lui. Il était absolument seul au beau milieu du parc.
L'envie de prendre du plaisr en pleine nature fut plus forte que la raison. Il défit alors sa ceinture faisant glisser son pantalon aux chevilles. Il se masturba alors, prenant rapidement un plaisir jusqu'alors inconnu.
Dès que l'envie se faisait sentir, il revenait dans la clairière seulement habillé, comme c'était le cas aujourd'hui, d'un T-shirt et d'un bermuda. Ainsi, il quittait les deux vêtements et se retrouvait nu dans la clairière, la peau chauffée par les rayons du soleil tandis qu'il se masturbait à loisir.

Les deux blacks se placèrent de chaque côté d'Eric sur le banc. Il ne pouvait plus faire machine arrière et se demandait quelle tournure allait prendre les évènements d'autant qu'il ne se sentait pas du tout rassuré par la taille des individus .
Il n'eu pas le temps de trop réfléchir car le black placé à sa droite lui prit la main pour la poser sur son entrejambe.
"C'est bien ça que tu recherche ?" lui demanda-t-il alors.
Eric sentit immédiatement la bosse sous le pantalon de sport.
" Fais-toi plaisir !" lui ordonna le black.
Eric massa la bosse qui grossit rapidement tandis que l'autre black faisait de même avec son autre main.
"Moi c'est Joe et lui c'est Kim."lui dit-il
"Enchanté, moi c'est Eric. Merci d'être venu."
Il avait les deux mains posées sur les entrejambes des nouveaux venus. Son cerveau était en ébullition, son coeur battait la chamade.
Joe écarta l'élastique de son pantalon pour placer la main d'Eric à l'intérieur.
Celui-ci écarquilla les yeux en tâtant la queue dissimulée sous le tissu.
Celle-ci arrivait jusqu'au milieu de la cuisse !
"Alors ? elle te convient " demanda Joe en écartant les coudes pour les poser sur le dossier du banc.
Eric acquiesçait en secouant la tête, ne pouvant prononcer une parole.
"Attend de voir celle à Kim alors !" riait Joe.
Kim soulevait alors l'élastique de son pantalon tandis la main d'Eric se glissait dans l'ouverture.
Il suffoqua lorsque sa main se posa sur le membre caché.
Il n'avait jamais senti une queue aussi grosse sous ses doigts.
Il n'arrivait pas à en faire le tour en refermant la main ! Les testicules paraissaient aussi grosse que des balles de tennis !
Kim bandait déjà comme un taureau, réclamant des mouvements plus vigoureux.
Ayant pris la mesure des deux engins, Eric branlait ses deux partenaires tant bien que mal sous les pantalons devenus beaucoup trop étroits.
Fermant les yeux, Eric imaginait les deux engins. Il brûlait d'envie de le s découvrir.
Joe et Kim respiraient de plus en plus fort, donnant des coups de reins évocateurs.
"Tu ne compte pas t'arrêter à ça ? " demanda Joe qui commençait à sérieusement s'exciter.
Jetant un coup d'oeil à la ronde pour s'assurer qu'il n'y avait personne, Eric leur demanda de le suivre.
Ils se dirigèrent vers l'ouverture invisible.
Arrivés dans la clairière, Eric étala la couverture. Il disposa les préservatifs ainsi que le lubrifiant sur celle-ci. Il retira son T-shirt ainsi que son bermuda puis se mit à genoux..
Joe et Kim se positionnèrent face à lui.
Il massa les bosses apparentes sous les survêtements, devinant parfaitement la forme des sexes sous le tissu. Il était impatient.
Il baissa le pantalon de Joe en premier.
La queue se dressa mollement lorsqu'elle fut libérée de sa prison.
De par sa longueur, il était quasiment impossible pour Joe de bander comme un être "normal".
Eric ressentit une vague de chaleur l'envahir lorsqu'il la prit dans la main.
Décalottant le gland, il le prit entre ses lèvres. Il fit coulisser le membre noir tout au fond de sa bouche. Malgré ça, il en restait facilement les deux tiers encore apparent. Il suça consciemment la longue tige, cajolant le gland avec le bout de la langue, coulissant la main sur toute la longueur de la queue pour flatter les bourses gonfflées. Joe semblait apprécier la technique d'Eric, soupirant longuement en levant la tête au ciel.
Soudain, il prit la nuque d'Eric d'une main et poussa en avant. Il en voulait encore plus.
Eric eu un haut le coeur quand le gland força la gorge.
Joe n'en avait cure et maintenait la tête d'Eric pressée sur sa queue.
Il sentit alors sa gorge s'ouvrir sous la pression, laissant passer la tige noire plus loin que n'aurait pu imaginer Eric.
Il sentit glisser l'interminable queue, lui procurant des sensations inouïes. Il se demandait jusqu'où pouvait aller ce sexe en lui !

"Tu va t'y habituer, tu va voir." dit Joe tandis qu'Eric suffoquait sous les assauts répétés.
Pourtant, ses lèvres touchèrent bientôt le pubis de Joe.
La queue coulissait entièrement dans sa gorge !
Joe était de plus en plus excité, pénétrant sans ménagement la bouche d'Eric. Il poussa bientôt un râle animal. La queue de Joe était parcourue de spasmes tandis qu'il se répandait dans son pharynx.
Joe se retira lentement, laissant cependant un long filet de semence sur la langue d'Eric. Il n'eut pas le temps de reprendre ses esprits.

Kim plaquait déjà son visage contre son entrejambe.
"Suce-moi !" ordonna-t-il en baissant son pantalon, libérant sa queue.
Kim jetait son pantalon de sport d'un coup de pied tandis qu' Eric regardait fixement le membre disproportionné dressé devant ses yeux.
Kim était très fier de son sexe, aimant par dessus tout voir la tête des nombreux partenaires lorsqu'ils le voyaient pour la première fois. Il avait de plus en plus souvent de relations homosexuelles car les femmes étaient trop effrayée par son membre et ne le comblait pas comme il le souhaitait par crainte de blessures. Les hommes étaient plus attirés par ce genre d'expérience et il en tirait de bons moments.
" D'une main, il décalotta l'énorme gland devant la bouche d'Eric. Celui-ci le regardait avec des yeux effrayés. Cela eu pour effet d'exciter encore plus Kim qui poussa en avant sa bite entre les lèvres distendues d'Eric.
"Caresse-moi les couilles !"
Eric massait les deux énormes boules d'une main tandis qu'il tentait de freiner le plus possible le terrible pieu de chair violant sa bouche en le tenant de sa main libre.
Il suffoquait à chaque poussée mais prenait malgré tout de plus en plus de plaisir à se faire maltraiter de la sorte
Joe, pendant se temps, avait enduit sa main de lubrifiant et entreprenait de préparer Eric pour la suite. Il glissa sa main entre les fesses, introduisant immédiatement deux doigts dans l'anus déjà bien ouvert. Joe souleva Eric pour qu'il se mette à genoux.
"Hummm, il est complètement lisse ! il m'excite de plus en plus ce petit!" pensait Joe tandis qu'il guidait sa queue entre les fesses d'Eric.
Il posa le gland sur la petite rosette et poussa lentement, observant sa queue noire glisser entre les petites fesses blanches. Eric poussa un cri de surprise lorsque la queue força le petit passage.
Elle se faufilait au fond de lui ne semblant jamais finir d'entrer. Joe buta rapidement au fond de l'anus d'Eric.
Il cessa de bouger, se plaquant au fond de lui. Lentement, il poussa de façon continue, ouvrant petit à petit le deuxième sphincter. Eric sentait l'immense sexe se faufiler en lui.
Puis, il se sentit soudainement comblé lorsque le gland franchit le sigmoïde. Lorsque le ventre de Joe se plaqua contre ses fesses, il cru rêver.
A chaque poussée, le sexe de Kim entrait plus profondément dans sa bouche, lui soulevant le coeur. Il avait l'impression d'être embroché.
La scène dura un bon moment. Eric était aux anges, éprouvant des sensations inoubliables en se faisant ainsi ramoner ainsi le cul et la bouche. Et pourtant, il n'était pas au bout de ses surprises !
Les deux blacks échangèrent soudainement leurs positions
Eric réalisa alors ce qu'il l'attendait. Kim posa sa queue sur ses fesses et la fit coulisser sur la raie.
Eric sentait celle-ci s'écarteler au passage du monstre de chair noire. Kim avait enduit sa queue de lubrifiant afin de mieux coulisser entre les fesses. Il se branla un moment de la sorte puis s'immobilisa à l'entrée du petit passage.
Eric avait repris la bite de Joe en bouche. Celle-ci allait à présent facilement au fond de sa gorge. Eric avait l'impression d'avoir un vagin en lieu et place de la bouche. C'était tellement excitant qu'il en avait oublié les intentions Kim.
Lorsque celui-ci se plaça à l'entrée de son petit trou, Eric resta immobile un court instant, la queue de Joe enfoncée entièrement dans la gorge.
"Il va me tuer !" se dit-il en paniquant.
Kim pressait sur la rosette qui cédait sous la pression.
Eric sentait son anus s'écarteler comme jamais auparavant.
Il retira le sexe de sa bouche pour manifester son inquiétude mais Kim n'en avait cure.
Il continuait à pousser en avant, arrachant à Eric maintenant des cris étouffés de douleurs.
Son anus semblait en feu sous la poussée du pieu de chair noire. Le gland franchit enfin le sphincter douloureux, le reste du membre entrant presque facilement dans son cul.
Kim déversait le reste du lubrifiant sur sa raie.
Il ressortit lentement sa queue et la replongea immédiatement jusqu'à la garde.
Eric en avait le souffle coupé.
"ohhhhh !" gémit-il tandis que Joe lui fourrait de nouveau sa queue dans la bouche. Il la suça mécaniquement.
Il était devenu un trou à bites, ne cherchant même plus à résister aux assauts bestiaux de ses deux étalons. La queue de Joe allait au fond de sa gorge tandis que le pieu de Kim lui labourait les tripes.
Au fil des minutes, Eric sentit la douleur disparaître pour laisser place à une sensation de plénitude inconnue jusqu'alors.
Ecartant au maximum les fesses, il sentait la queue de Kim coulisser en lui, lui procurant des frissons de plaisir tandis que la queue de Joe allait et venait au fond de sa gorge sans que cela ne le gêne.
Il se sentait comblé.
Tandis qu'il reprenait Joe en bouche, il donnait des coups de reins en arrière afin de mieux sentir la queue lui ramoner le cul. Elle semblait encore grossir sous l'excitation ambiante.
Ils étaient au point de non-retour, chacun haletant sous l'effort et l'excitation.
Kim soulevait les reins d'Eric de ses énormes bras afin de mieux le pénétrer, le soulevant du sol. Joe le saisit alors sous les bras tandis qu'il avait sa queue plantée jusqu'à la garde dans sa bouche. Eric était embroché vivant sur les deux pieux noirs.
Kim déchargea bruyamment dans le cul d'Eric. Joe le suivit de près, jouissant au fond de sa gorge. Eric était dans un état second.
Il était en prise directe avec les deux sexes noirs, se délectant du moment présent.
Quelques instants plus tard, Kim se retirait, laissant un long filet de semence s'écouler des fesses d'Eric.
Celui-ci s'était laisser tombé de tout son long sur la couverture. Couvert de sueur et de sperme, il était épuisé mais heureux d'avoir réalisé son fantasme.
Le silence se refit, seulement perturbé par le bruissement du vent dans les branches.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
très belle photo!!
Posté le 30/06/2017

Anonyme
Récit vraiment hard comme je les aime ! J'aimerais bien être à la place du blanc
Posté le 19/06/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Réveil plein de surprises
A trois, on y va !
J’ai baisé la copine de la fille
Soirée à trois
Partie à trois !


Online porn video at mobile phone


histoire fetichiste des piedsrecit erotique travestima femme pose nuehistoire lesbienneshistoire de feminisation forceerecit erotique gayhistoire de sexe avec niecejeune fille erotiquehistoire de sexe jeunerecits hardhistoire de sexe massageil baise sa colocrecit hdshistoire de sexe en grouperecits candaulistecandaulisme interracialhistoire de sexe a la piscinehistoire de sexe au lyceepapa m'enculehistoire de sexe etudianthistoires taboushistoire de sexe gratuitema femme me godecandauliste a la plagehistoire de sexe avec niecerevebebe recentshistoire de sexe courtesexe histoirelesbienne erotiquehistoire de sexe a troishistoire de sexe vestiairehistoire de sexe entre potehitoire erotiqueune inconnue me branlehistoire de sexe beau perehistoires de lesbienneshds histoire de sexerecit femme soumisehistoire erotique ma femmerecit erotiquehistoire de sexe illustreehistoires herotiquesrecots erotiqueshistoire de sexe(s) streaminghistoire erotique et de sexeplage coquinehistoire de sexe mere filshistoire de sexe trioshistoire de sexe saunahistoire de sexe bihistoire de sexe doctissimolecture pornoelle baise avec son onclerecit porno violrevebebe histoirehistoire de sexe zone rougehistoire de sexe gang banghistoire de sexe mere filleenormes ejaculationsconfession erotiquetemoignage erotiquerecit erotique gayhistoire de sexe enfanthistoire de gayma femme suce un potehistoire de depucelagehistoire de sexe lesbiennehistoire de sexe entre voisinrevebebe histoirej'ai baise ma soeurhistoires cochoneshistoire de sexe mere filsma femme candaulistehistoire de sexe mere