Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Un weekend de débauche - épisode 1

En weekend en couple, loin de chez nous, le côté coquin et avide de sexe de notre couple va ressortir, nos désirs vont s'exprimer. Nous nous laissons aller devant certaines des opportunités qui se présentent à nous.

Proposée le 6/08/2019 par hironakamura

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FHH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

C’est un samedi, nous sommes en weekend parental, sans enfants. Nous en avons profité pour descendre le long de la côte basque et prendre un hôtel proche de la plage et de la montagne. Aucun but précis, simplement de la détente et probablement un peu de sexe aussi, nous sommes tous les deux d’humeur coquine.

Nous sommes allés nous balader sous les pins cet après-midi, il faisait bon à l’ombre. Mais après presque sept kilomètres, nous sommes rentrés pour nous reposer dans notre chambre, mais surtout profiter des installations de l’hôtel.

Confortablement installés dans le jacuzzi, nous discutons de notre programme de la soirée. Tu me fais part de tes envies : Nous tombons rapidement d’accord sur notre programme, restaurant, puis promenade sur la plage pour digérer, puis… nous verrons bien ensuite !

Pendant que nous discutons, je sens tes doigts sous l’eau effleurer mon sexe qui réagit immédiatement. J’adore ces petites caresses coquines. Puis tu te lèves, m’indiquant aller dans le hammam. Etant donné qu’il y a un peu de monde autour de nous, je suis obligé d’attendre de retrouver une posture un peu plus présentable avant de sortir de l’eau. J’en profite pour te regarder et admirer tes jolies courbes pendant que tu te diriges vers la porte vitrée retenant toute la chaleur et la vapeur de notre prochain espace de détente. Avant d’entrer, tu te retournes et me lance un petit regard coquin… je suis pressé de te rejoindre.

Encore passablement excité, je sors rapidement de l’eau, et je me faufile rapidement à l’intérieur du hammam. La vapeur est dense, mais je te distingue rapidement sur ma droite. Il y a une autre personne dans le fond sur la gauche, nous n’y faisons pas attention.

Je viens m’assoir près de toi, tu te rapproches et te colles à moi. Tu es presque complètement de dos, tournée vers l’entrée, mon bras gauche peut ainsi se promener librement de tes seins à ta culotte… autant dire que je ne m’en prive pas. Nous ne pouvons être vus de la personne au fond, sinon comme un couple proche qui se câline. Pour faciliter mes mouvements, tu poses ton pied droit par terre alors que le gauche est posé sur le banc.

Je glisse petit à petit ma main à l’intérieur de ton haut, je te caresse délicatement. J’adore empoigner ta poitrine à pleine main, je joue doucement avec ton téton qui durcit sous mes caresses. Puis je descends vers ton entre-jambe. Je sens ta tête qui se rejette doucement en arrière alors que mes doigts atteignent, à travers le tissu, ton fruit désiré.

Je glisse le bout de mes doigts sur ton intimité tout en t’embrassant tendrement. Je fais attention à ne pas rendre mes caresses et mon attitude trop remarquable, nous ne sommes malheureusement pas dans un lieu libertin. Je surveille tout de même la personne au fond, mais aucun mouvement n’est à signaler. Peut-être est-ce quelqu’un qui se repose les yeux fermés.

Me sentant en confiance, je décale doucement le tissu qui recouvre l’objet de tous mes désirs, et je viens enfin, toucher directement de la pulpe de mon doigt ta petite fente déjà bien humide. Je te sens te crisper, de plaisir, de peur d’être surprise, de soulagement, je ne sais pas. Peut-être les trois à la fois. Je glisse le bout de ma phalange en toi, je ne sens aucune résistance tant ton excitation est importante.

Je sens soudain du mouvement au fond du hammam, la personne présente se lève. Rapidement, je remets ton bas de maillot en place, mais je ne peux que laisser ma main sur ton entre-jambe sans bouger trop brusquement, signe manifeste que nous souhaitons cacher quelque chose.

La personne se dirige vers la sortie, juste à côté de nous donc. Les lieux sont assez sombres, mais une fois la porte ouverte, nous pouvons voir de qui il s’agit, et réciproquement. Il se retourne pour fermer la porte, c’est un homme plutôt bien bâti, brun, les yeux clairs, probablement près d’un mètre quatre-vingt, manifestement sportif. Il nous regarde sans empressement, le sourire aux lèvres, il faut dire que ma main est restée négligemment posée sur ton sexe. Avec un ton amusé, il nous souhaite une bonne fin d’après-midi et referme la porte derrière lui.


- Dommage que nous n’étions pas au sauna coquin ! me dis-tu !
- Il te plaisait ?
- Oui, je l’aurais bien invité à se joindre à nous.
- Ah mon avis, si tu l’invitais, même sans être au sauna, il ne résisterait pas à tes charmes ma chérie.
- Il n’est peut-être pas célibataire…
- Raison de plus pour l’inviter ! Sa copine peut venir ! Te dis-je en reprenant mes caresses de plus belle.

Quelques instants de nos coquineries nous émoustillent trop pour que nous en restions là, tu me dis que tu as envie d’aller dans la chambre. Je n’ai pas besoin d’un dessin pour comprendre, nous sortons, enfilons nos peignoirs et allons vite retrouver notre intimité.

Je n’ai pas encore refermée la porte que déjà ton peignoir tombe à terre, ton bas de maillot le rejoint presque immédiatement… tu t’avances vers le lit, sur lequel tu poses les mains, tu te cambres et m’offre ainsi une vue parfaite sur ton désir luisant d’excitation.

- Prends moi, tu m’as trop excitée dans le hammam, j’ai envie de ta queue, viens vite !

Sans autre forme de préliminaire, que j’adore pourtant, je descends mon maillot de bain et avance vers toi le sexe dur et dressé. Tu me regardes dans le miroir à côté du lit, je sais que tu aimes observer.
Je pose mes mains sur tes hanches, je te fais te tourner délicatement, que nous puissions mieux nous voir tous les deux dans ce grand miroir mural. D’une main j’attrape ma queue et je viens glisser mon gland à l’entrée de ta petite chatte, brulante de désir et d’envie. Sans à-coup, très doucement je me glisse, en une seule fois, au fond de toi. C’est bon, délicieux ! Presque immédiatement, je sens des spasmes sur mon sexe, signe incontestable de ta grande excitation… je veux la faire monter encore plus, déchainer ton désir et ton plaisir…

- Alors, il t’a plu ce beau mec dans le hammam ? Qu’aurais-tu fais si on avait été au sauna coquin ?
- Je ne sais pas… j’aurais eu envie de le sucer…
- Hmmm, j’aurais aimé te regarder le sucer, jouer avec ta langue pendant que je t’aurais léchée. Je t’aurais allongée sur le dos, écarté tes jambes largement et je serais venu glisser ma langue sur toi pendant que j’aurais enfoncé mes doigts pour te titiller Je t’aurais regardée le sucer, aspirer son gland pendant qu’il t’aurait caressé les seins…
- Oh oui, vas-y, continue…

Doucement, j’entame de petits vas-et-viens, je joue de mon gland sur l’entrée de grotte humide, je me glisse contre toi et de temps en temps, d’un coup de rein plus appuyé, je m’enfonce en toi, t’arrachant un soupir de satisfaction.

- Après quelques instants, je lui aurais fait signe de venir prendre ma place, sa tête et ses mains entre tes jambes. Il serait venu te lécher à son tour, et j’aurais eu le droit aux douces caresses de ta langue et de tes lèvres sur mon gland, sur ma queue. Tu m’aurais aspiré avec entrain pendant qu’il t’aurait procuré du plaisir avec sa bouche et ses doigts.

Je te donne un vif coup de rein, me glissant au fond de toi, te tirant, an plus de ton soupir, un spasme de jouissance.

- Enfin, je lui aurais tendu une capote, il l’aurait enfilé, et t’aurais prise, doucement, glissant sa queue au fond de ta chatte comme je suis en train de le faire. Tu te serais mise en levrette, il te prendrait pendant que tu me suces. Il y aurait peut-être eu du monde autour de nous, pour nous regarder. Quelques mains supplémentaires seraient venues te caresser les fesses et les seins. Je t’aurais demandé de te coucher sur le dos, et notre bel inconnu serait venu te prendre en cuillère, m’offrant le délicieux spectacle.de sa queue te pénétrant doucement et glissant doucement tout au fond de toi.

Je te sens qui te resserre de plus en plus sur moi, ta main se crispe sur le drap, j’aime te sentir ainsi. Je regarde ma colonne de chair prendre possession de ton corps, je ressors mon gland, le glisse sur toi, puis doucement, je l’appuie sur toi pour forcer les douces portes de ton plaisir. Ta chaleur m’englobe, m’aspire, m’enivre !

- Après ces instants intenses, notre partenaire de jeu se coucherait sur le dos, tu viendrais t’empaler sur lui, et je me placerais debout à côté de toi, tu me sucerais et me branlerais avec vigueur. Lorsque tu l’auras fait jouir, je viendrais à mon tour te prendre en levrette, il resterait avec nous pour te prodiguer de douces caresses, peut être que d’autres seraient là aussi pour te caresser, tu t’offrirais physiquement à moi et en spectacle à toute l’assemblée. Enfin, à mon tour, alors que tu croulerais sous les caresses et que tu en rendrais certaines, je jouirai tout au fond de toi en même temps que toi.
- Oh oui, vas-y, tu m’excites à mort en me racontant tout ça, vas-y plus fort !

Dans la chambre, mes mouvements s’accélèrent, je regarde ma queue glisser en toi, luisante de ton excitation, j’adore ce spectacle. Je ne peux me retenir plus longtemps, mes sensations, la scène que je viens de décrire ainsi que les petits gémissements que tu pousses finissent de me mener à la jouissance et j’explose en toi, c’est une extase.

Nous allons ensuite dans la grande douche à l’italienne de la chambre afin de nous doucher, et de nous rendre présentables pour le dîner qui nous attend. Nous avons choisi d’aller au restaurant de l’hôtel qui a une très bonne réputation, nous irons ensuite sur la plage ou directement en chambre, nous n’avons pas encore décidé.

Notre douche est lascive, mais sage. Pendant que tu te maquille, penchée en avant sur le lavabo, j’en profite pour relever ta petite robe et te caresses les fesses. Ma main sur ta culotte je te dis :

- Dommage que ce petit bout de tissu soit là, il risque de te donner chaud ce soir… Il fait encore largement plus de 25 et ça ne devrait pas trop descendre.
- Tu n’as qu’à me l’enlever alors, je le garderai dans mon sac au cas où !
- Tu es sûre, je veux dire, que ça m’excite à mort, mais je ne veux pas te mettre mal à l’aise !
- Si je te le dis, ne t’en fait pas.

Je m’exécute et glisse cette fine pièce de tissu, rouge et dentelée, le long de tes belles jambes. En me relevant, je laisse ma main parcourir ta peau et mes doigts rejoignent naturellement le centre humide de ton plaisir, la situation te plaît à toi aussi.

Il est l’heure, nous sortons de la chambre, direction les escaliers pour aller au rez-de-chaussée, puis la salle du restaurant. Une charmante hôtesse, nous accueille et nous place. Très souriante, c’est agréable de se faire recevoir par une personne avenante. Elle nous demande si nous souhaitons prendre quelque chose en apéritif, comme à notre habitude, nous commandons une Piña-colada. Elle est très bonne et bien chargée en alcool. Elle nous émoustille tous les deux.

Nous voyons un serveur arriver pour voir si nous avons choisi ce que nous allons manger. Nous avons le nez plongé dans la carte et il vient se place près de notre table :

- Bonsoir, j’espère que cotre après-midi dans nos installations a été agréable, avez-vous choisi ce que vous dînerez ?

C’est le grand brun du hammam… en costume de serveur, il présente autrement qu’en maillot de bain et est toujours aussi classe. Sous la table je te fais du pied de manière insistante pour t’inciter à relever la tête. Tu le vois et le plus naturellement du monde :

- Ça n’était pas vous au hammam tout à l’heure ?
- Si effectivement, je me détendais avant de prendre mon service et de dresser la salle. Vous aussi vous êtes bien détendus j’espère. Le dîner devrait vous plaire au moins autant que notre spa. Vous avez choisi ?

Nous commandons, et le serveur s’éloigne de nous.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une révélation - Episode I
Retour à la nature (episode 1)
Douceurs et gourmandises - épisode 2
Natation synchronisée, 2ème épisode
Deuxième épisode avec mon neveu


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe avec la voisinerecit erotiquesma meilleure amie me sucehistoires de travestistemoignage erotiquemari cocu soumishistoire de sexe belle merehistoire de sexe streamhistoireserotiquessoumis cocuhistoire de sexe trainhistoire erotique premiere foisconcours de branlettehistoire de sexe sur la plagehdsmenuwebcam gratuitehistoire de sexe bloghistoire de sexe jeuxplaisirs lesbienshistoire de sexe en boiteles seins de ma prof d'anglaissamia nuehistoire taboue gayrecit soumisehistoire de sexe a la plagelactation erotiquehistoire de sexe grosse bitetextes erotiqueshistoire erotique gayfeminisation forceehistoire de sexe a la campagnehistoires erohistoire bisexuelhistoire de sexe bloghistoire x gayhistoire de sexe francaishistoire erotique premiere foisrecit histoire de sexema femme et une salopehistoires-intimesma premiere fellationles seins de ma cousinehistoire de sexe en afriquehistoire de sexe collantelle baise son gendrehistoire de sexe ma femmehistoires intimeshistoire de sexe de couplema femme candaulistehistoire sexe adoles seins de ma prof d'anglaishistoire de sexe violecouple bi baisepremier fisthistoire erotique violrecits candaulistesdoigtee dans le bushistoire erotique transhistoire coquineshistoires intimes.comrecit coquinhistoire erotique cousinehistoire de sexe baise sur la piste de danseje suce mon perehistoire de sexe avec animauxhistoires maturesrecit xxxhistoire de sexe xxxhistoire de sexe illustreehistoire de cul sexerecit lesbienhistoire erotique.orghistoire de sexe 2015histoires maturespremier candaulismefantasmeurhistoire erotique.orgcocu voyeurunion recit erotiquesite histoire de sexerecits de sexehistoire erotique depucelagehistoire de sexe chienhistoire de sexe sans culottehistoire de sexe avec cousinerecit porno