Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La grosse pute 2

Après s'être envoyée en l'air avec trois mecs, Erika s'invite dans une fête pour ado. Bête de sexe, elle va transformer cette petite fête en partouze. Affamée, elle se fera mettre dans tous les trous.

Proposée le 24/07/2019 par Belacuta

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Nympho, vicieuse
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Erika Dono. Je vous ai raconté ma partie de baise avec Roy et ses trois potes. C'était démentiel. Aujourd'hui je ne serai pas avec eux, mais avec d'autres mecs. Aujourd'hui je m'incruste dans une fête pour ado en chaleur. J'ai envie que les regards soient braqués sur moi. J'ai envie de transformer une jolie fête de lycéens, en partouze ! Et je compte bien y arriver.

Devant le grand miroir qui domine mon dressing-room, je me fais une petite beauté. Mascara, rouge à lèvres, blush... et pour finir un joli masque pour dissimuler mon visage. C'est plus excitant comme ça.

J'ai déjà enfilé ma robe extra moulante et quelque peu transparente. Je ne porte aucun sous-vêtements en dessous. Comme à mon habitude d'ailleurs. Je suis tout le temps opérationnel. Des tas de préservatifs pullulent mon sac. Hors de question que je couche sans protection. Je tiens quand même à éviter des maladies.

Mes gros seins pointent au travers de ma robe, et ma chatte toute lisse et blanche apparaît promptement. Mon cul rebondi souligne mes formes. Je suis terriblement sexuelle. J'ai hâte d'y être et de me faire tout ces petits jeunes !

Je sors de chez moi, je monte dans ma berline noire. Oui, je gagne bien ma vie. Être une pute a ses avantages. Tu te fais entretenir par des hommes qui en ont dans la poche. Je possède des tas de clients qui sont prêts à me déverser de l'argent, quand je le veut. Pourquoi ? Parce que je les satisfaits ! Parce que je suis bonne ! Par contre je suis libre. Ce n'est pas parce qu'un homme m'entretient que je suis sa propriété. Non. Je suis une libertine dans l'âme. Une grosse chaudasse. Ce soir je ne ferai pas ma petite pute, mais ma grosse pute. Pourquoi ? J'aime ça, tout simplement !

La fête bat son plein, quand j'arrive. Je me gare dans un endroit calme un peu éloigné des autres voitures. Je descends et me dirige vers la porte de derrière. La porte d'entrée, m'annoncerait. Je veux faire dans la discrétion. Alors je soudoie le gardien, il me laisse passé non sans m'avoir tripoté au passage les fesses. Il le mérite bien. Il a été sage. La porte me mène à un couloir. Cette maison est purement grande. Une maison de riche c'est le cas de le dire. La musique forte s'éprend vite de moi. On est bien à une fête ! Je cherche l'interrupteur de la salle où la fête se passe. Évidement, elle donne sur la piscine. Je ne peux donc plonger cette pièce dans le noir pour mon apparition. Je suis contrainte de faire mon entrée simplement.

Quand je débarque dans cette enceinte peuplé de monde, d'adolescents, j'attire automatiquement des regards. Les filles me critiquent. Elles distinguent rapidement ma tenue outrée. Mais je m'en fiche. Je ne suis pas là pour elles, mais pour les mecs, donc pour baiser. Je rencontre un par un les regards des mecs sur ma personne. Ils sont surpris, à la fois intrigués et excités. Une bombe qui se promène à poil sous une robe n'est pas donné tous les jours. Je me mets sur l'estrade du jardin. Bizarrement aucune personne ne m'arrête, oh si. Un garçon. À le voir il doit s'agir de l'organisateur de cette fête.

- Hé, vous, que faites-vous là ? Ce n'est pas un bal masqué ! Et je ne crois pas vous avoir invité !

- Je m'invite toute seule mon cher, dis-je calmement en faisant tomber la bretelle de ma robe. Qui veut que je parte ?

Mes seins sont pleinement exposé maintenant. Tout les mecs sont en extase, ahuris, les filles aussi sont choquées mais plus dégoûtées de me voir agir ainsi.

L'ensemble de ma tenue se retrouve sur mes pieds. Je me retrouve à poil devant bon nombre d'adolescents en chaleur.

- Je répète, qui veut me voir partir ?

S'en suit une criarde. Tout le monde s'exprime. Les mecs veulent que je reste, ils commencent à bander. Les filles non. Quelques unes, oui. C'est fortement mitigé.

N'empêche je décide de rester.

- On va faire simple, je suis une inconnue. Une jeune femme qui veut juste se faire du bien et vous faire du bien les gars. Par contre je n'accepte pas de filles. Alors ? Qui me veut ? Je ne prends que trois par trois.

Je souris en me retournant pour écarter mon cul. Je m'enfonce un doigt dans la chatte. Spectacle gratuit. Les mecs bavent. Je vois trois s'avancer vers moi. Les autres semblent réticent, mais ne se gênent pas pour me mater. Le jeune auteur de cette fête également reste certes en retrait, il ne m'arrête pas. Je pense qu'il veut voir de quoi je suis capable, ce petit coquin.

- Avant de me pénétrer, mettez tous un préservatif, il est dans ce sac qui est à terre. Y'en a suffisamment pour tous. Un coup pour chaque. Pas plus. Si tu veux plus, tu paies. Évitez donc de jouir vite. Si vous voulez être endurant, un petit conseil, les filles sont là faites vous sucer !

Je termine par un clin d'oeil. Les filles sont affolées et énervées par mes propos. Les mecs eux sont facilement contrôlable. Ils se dirigent donc vers elles. C'est tellement facile de manipuler de pauvres ado. Ils sont si faibles face au sexe. À cet âge là, c'est la perdition, l'addiction. Je peux comprendre. Je vois qu'il y'a des filles qui sucent. D'autres préfèrent partir. Ce sont des timides voir vierges.

- Ne partez pas les filles, amusons nous tous ensemble ! Ça ne fait pas de mal.

- Oui elle a raison ! Éclatons nous les gars, y'en aura pas encore demain profitons ! Et puis c'est mon anniversaire ! Renchérit l'organisateur.

Je lui souris. Enfin il me rejoint. C'est partit. Les filles commencent à être à l'aise. Je vois déjà un couple passé à l'acte dans un coin. Apparemment ils se cherchaient ces deux-là. Chose de faite je me dirige vers les trois gars.

- Désolée pour l'attente. Vous serez récompenser comme il se doit.

Je prends la queue de l'un que j'enfonce dans ma bouche. Avec mes deux mains je masse les deux verges qui se présentent devant moi. Une fois au point, il va enfiler le préservatif. Je me mets en levrette, gobant ensuite une autre queue. Il se positionne derrière moi, me caresse un peu les fesses et me pénètre d'un coup.

- Putain qu'est ce qu'elle est bonne !

Il me bourre rapidement. Un autre vient s'insérer dans ma chatte. Je manque de recracher la bite que je suce tellement je ne m'y attendais pas. Les deux me baisent en parfaite symbiose. Sous moi, je vois mes seins se faire tripoter. On me les malaxe, on me claque les fesses, on me possède. Deux queues pour moi toute seule. Que c'est bon ! Je gémis, je feule. Le dernier que je suce crache son sperme puis part remplacer l'autre qui vient d'éjaculer dans mon cul. Ils se relaient au fur et à mesure, me baisant copieusement. Je me fais toucher de toute part, les mecs usent de mon corps comme bon leur semble. Et moi j'aime ça. Je ressens un trop grand plaisir. Secouée à chaque coup, je regarde un peu autour de moi, mais aussitôt on m'enfonce une verge dans la bouche. Je la pompe rapidement. Mon cul et ma chatte prennent chère tant je me fais défoncé. Je peux voir des couples baiser, d'autres se font sucer. Je suis contente. Les filles ont décidés de participer. J'ai eu ce que je voulais : une partouze ! Qui aurait cru que ça serait aussi facile.

Je me suis faite enfilé de partout. Et depuis toujours pas d'orgasme. Ils sont si novices ces ados ! Putain. Y'a pas un pour rattraper l'autre. Très peu sont endurants. La plus part ils jouissent vite. Ils doivent pas être habitué à baiser.

Soudain je sens une grosse verge m'ecarteler la chatte. Elle est si énorme. Je ne crains qu'elle rentre. Une fois que c'est le cas, je hoquete tant le plaisir est décuplé. Cette verge touche toutes mes terminaisons nerveuses. Elle me sonde. Je ne me concentre que sur elle ! J'ai même oublié que je suçais. Mon cul quant à lui est vide de sensations. Je me demande pourquoi il n'est pas occupé. La queue remue en moi, elle me fouille profondément. C'est tellement bon. Je frôle l'orgasme à chaque coup. Je suis tout de suite curieuse de l'identité de mon baiseur. J'extrais donc la bite que je suce pour me retourner et voir que celui qui me baise si bien la chatte est l'organisateur de cette fête ! Je n'en reviens pas. Comment se fait-il qu'un ado puissent être si bien formé ? À moins qu'il ne soit de la vingtaine. Toutes les bites que j'ai reçu sont pathétiques face à lui. Putain. C'est le pied. Je le reçoit à fond. Je comprends pourquoi mon cul est vide. Il veut s'occuper personnellement de moi. Et comme c'est le roi de la fête, ses potes obéissent.

Celui que je suçais part après avoir spermer. Il ne reste plus que moi et l'organisateur. Je vois des mecs sortir leur téléphone. Ils filment cette baise épique. Je geins, je crie, tant c'est bon ce qu'il me fait. Il me ravage, prenant appuie sur mes hanches.

Je jouis sans plus tarder, le faisant venir aussi puisque ma chatte le contracte. Je suis satisfaite ! Au moins un pour me conduire à l'orgasme ! Il jette le préservatif et me relève afin de me faire écarter les cuisses. Derrière moi, il me touche les seins. Me mettant bien face aux téléphones de ses amis qui filment.

- Sale pute, crache-t-il.

Au lieu d'être offenser, je préfère me concentrer sur les sensations produites par ses mains sur mon corps. Tout ce qui m'importe c'est mon plaisir. M'en fiche des injures. J'en ai tellement entendu. Et puis c'est mérité. Je suis une pute, je l'assume complètement. Je n'y peux rien si j'aime le sexe.

Il glisse sa main jusqu'à ma chatte pour me doigter fort.

- Rincez vous bien l'oeil les gars, c'est gratuit. Cette grosse pute est à nous ! On va la souiller comme il se doit. Filmez à fond !

Les mecs jubilent. Du moins ce qui baisent pas. D'ailleurs beaucoup sont partis avec les filles. Enfin ceux étant passé sur moi. Ce qui m'étonne c'est les propos de l'organisateur. Je croyais qu'il était réglo. Je ne le pensait pas aussi pervers et vicieux, vu la manière dont il m'a parlé à mon arrivée. Il a bien caché son jeu on dirait.

Il malaxe mes gros seins puis m'ordonne de me retourner. Il veut que je montre mon cul et ma chatte. J'obéis. Il me doigte sous les regards amusés de ses potes puis me poussant à terre, il me pénètre violemment le cul.

- Roule du cul sale chienne allez baise toi seule !

Je fais ce qu'il dit et il me claque les fesses. Se couchant sur moi, il me baise bien. Il me ravage puissamment le cul. Je le sent profondément. Ma jouissance n'arrête pas. Mes râles continuent encore et encore. Au bout de plusieurs minutes, il crache son jus et sort de moi. Il retire ensuite le préservatif et le jette.

- C'était bien. Tu nous as bien vidé les couilles ma jolie ! Tu peux rentrer chez toi. Une pute gratuite c'est tellement rare ! Et nous les mecs on a bien profité. La fête est fini ! Branlez vous avec la vidéo les gars.

Je reste toute nue sur l'estrade. Le jardin commence à se vider. Mais croyant qu'ils étaient tous partit, je veux me relever quand je sens deux doigts s'immiscer dans ma chatte. Ces doigts sont vite remplacé par une bite. Avant même que je ne proteste, la queue me baise. Je me tourne pour voir qui c'est et c'est le gardien !

- Désolée ma belle mais t'es trop bandante, j'ai vu les petits te la mettre j'en ai eu envie moi aussi.

Je soupire. Après tout j'étais offerte, je le comprend. Qu'il se fasse du bien, il n'en aura pas tout les jours.

- Ok mais t'as mis un préservatif ?

- Oui ne vous inquiétez pas. Je sais pour la règle.

- Parfait, fais toi plaisir.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La grosse pute
Claude est devenue accro à ma grosse bite
Chapitre 2 - Mais tu mouilles, petite pute !
Ilana, 18 ans, traitée comme une pute pour sa première levrette


Online porn video at mobile phone


premier fist analrecit erotique adulteredoigtee en publicvideo histoire de sexehds histoire de sexeauto stoppeuse baiseje baise ma coiffeuserecits pornhistoire de gros sexehistoire de sexe ultra violenthistoire de sexe avec nieceelle suce pour la premiere foissexe avec ma voisineforum candaulisteplage naturiste sexerecit bondagehistoire de de sexerecit salopehistoire de sexe avecbaisee par un inconnuhistoires de gaysrecit de cocuhistoire/de/sexehistoires soumissionsado maso gratuitlecture erotiqueslesbiennes sado masohistoire de sexe entre cousin et cousinehistoire de sexe incesthistoire de sexe videofessee erotiquehistoire de sexe sodomiehitoire erotiqueunion histoire de sexenouvelle histoire de sexerecit de baisecoiffeuse coquinerecit xrecits gayshistoire de transexuellefilm histoire de sexerecit salopelesbiennes soumiseshistoire de sexe entre adoshistoire de sexe ma merecandauliste plagehistoire de sexe adulterehistoires sexesrecits candaulistehistoire de transexuellehistoire cocu contentbranlette surprisesexe exibhistoire de femme sexerecit cuckoldhistoire de sexe belle mereil baise la copine de sa femmehistoire erotique orgcandaulisme parkingma femme fait la salopedepucelage adoerotique sexhistoire chaude de sexetrans enculesite erotiquehistoire de sexe partouzehistoire de sexe chez le medecinhistoire secehistoire de sexe zoophilesexe plombierhistoire de sexe violentpute offerterecit erotiquemature erotiquehistoire de sexe avec sa soeuril sodomise sa voisinehistoire de sexe jeunehistoire de sexe a troishistoire de sexe milfauto stoppeuse baiserecit erotique gratuitexhib au magasin