Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close.

Je suis dans la même pièce que lui mais il ne s'occupe pas de moi. Je recherche seule mon plaisir en le regardant s'occuper de ces 3 poufiasses. Le pire maintenant, il me demande de le faire bander pour les prendre l'une après l'autre. Mais au moins, je peux toucher enfin ce sexe qui m'a tant fait fantasmer. Il est si dur, si gros...

Proposée le 21/06/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: Groupes
Lieu: Sauna, club, sexe shop
Type: Fantasme

Soumise aux ordres de mon Maître.
La maison close.

J'écarte encore plus, et aide la base de ma robe à remonter jusque ma taille. Je ne le quitte pas des yeux, mes mains se posent sur mes genoux et remontent en appuyant sur l'intérieur de mes cuisses et en amplifiant l'ouverture, je gémis. Mes seins pointent à travers le tissu de ma robe, mes tétons s'irritent tout seul.
Mes doigts caressent ma peau, arrivent enfin sur mon humidité. Du bout des index je redessine mes lèvres vaginales, mes pouces appuient sur le haut, au dessus de la cachette clitoridienne. J'appuie, presse, referme mes lèvres très fort, tous mes doigts accompagnent le mouvement. Je suis mouillée, tellement mouillée, toujours maintenant.
Je rattrape des années de sécheresse depuis quelques jours. Un petit rire m'échappe, je me rappelle une phrase de mon ex-mari "comme tu ne mouilles pas, il faut du lubrifiant".
Je savais déjà à l'époque que je savais "mouiller", ça fonctionnait toute seule. Et maintenant, Patrick m'a transformé en fontaine, je suis auto-lubrifiée, toujours prête!!
Je ne le quitte pas du regard, frissons, il regarde ma chatte. Il ne l'avait jamais vu, c'est bien la seule partie de mon corps dont il n'a pas reçu la photo.
De mes doigts, j'ouvre mes lèvres, hum, ma cyprine s'écoule le long de ma fente et part vers mon anneau. Je rentre le majeur de la main gauche, celui de la main droite va chercher ma perle cachée. Je me cambre brutalement, mes yeux se ferment, ma tête bascule en arrière, mes seins sont propulsés vers lui, et, si possible, j'écarte encore plus mes jambes, mes talons aiguilles s'enfoncent dans la moquette, mes orteils cherchent à s'ancrer dans le sol.
-Oh Maître ! Un mouvement de mes doigts sous Votre regard et je suis quasiment en transe. J'ai l'impression que je pourrai à nouveau jouir en quelques secondes, juste parce qu'il le veut.

Je ramène ma tête, rouvre les yeux et je le cherche. J'essaie de faire abstraction des taupes qui poursuivent leurs cajoleries sur Le pieu de Mon maître. Je ne veux pas voir les coups de langues, les doigts qui jouent avec Ses bourses... Jalouse, Sophie, tu es Jalouse ! Il est à moi et je suis très exclusive.
Son regard, vite, faites qu'il me regarde. Je veux trouver ses yeux mais il a détourné la tête. Je sens un froid remplacer ma chaleur, mes jambes commencent à se refermer, mon corps veut se recroqueviller.
Et, comme au ralenti, sa tête revient, ses yeux croisent les miens. Magie, mon corps brûle, mes hanches basculent, mes doigts s'agitent. Je plonge mes doigts en moi comme mes yeux plongent en lui. Je vais venir, je vais lui offrir mon orgasme. Non ! Ce n'est pas le mien, ce ne sont plus les miens. Tous mes orgasmes lui appartiennent, il est le seul à pouvoir les provoquer, il me fait ce cadeau, c'est mon offrande.
Accélération, pellicule de sueur qui couvre mon corps, mes seins ont mal, une boule chaude, piquante, grossit dans mon ventre, mes doigts frottent, mon clitoris doit être rouge d'être maltraité.....
- Patrick?
Je vais venir, je vais me disloquer, son regard...
- Patrick?
Je dois attendre, je ne ralentis pas pour autant, je ne pense pas en avoir l'autorisation...
- Patrick?
Ça monte tellement vite, toutes mes terminaisons nerveuses m’envoient des signaux, je veux, je vais, besoin, envie :
- Patriiiiiiick!?!??????
Seigneur, pitié, je ....
Une voix à l'accent jurassien :
- Jouis Sophie!

Il n’a pas fini sa phrase que je sens une douce tiédeur, bien connue, prendre naissance au plus intime de mon sexe, irradiant ma vulve, je me vide. Ooouuuii ! D'un seul coup, une vague de plaisir dévastatrice et ravageuse me remue le ventre et les entrailles, je me mets à jouir comme jamais, mon corps ne répond plus à la logique. Seul compte ma jouissance, puissante et perverse. Pour Toi, ce déferlement me retourne l'âme tel un fétu de paille. Je n’essaie pas de résister à cet afflux de secrétions qui coule irrémédiablement le long de mes cuisses.

-Sophie………………Sophie……………….Sophie !
J’entends enfin l’appel de Patrick, redescendant doucement sur terre. Quel orgasme ! Et pourtant personne ne m’a touché.
-Sophie ! Viens vers moi. C’est toi qui va me faire jouir. Les filles. Prenez la position !
Il a les jambes collées contre le bord du lit. La blonde vient s’étendre tout contre Lui, collant son flanc droit contres ses cuisses. La brune et la rousse prennent la même position, flanc contre flanc.

-Tu es ma servante ! Tu vas me branler pour que j’inonde ces trois sylphides !
Mon Dieu ! Je vais enfin pouvoir toucher l’Objet de mes désirs les plus fous. J’avance ma main et me saisie de son sceptre. Qu’il est dur, mais si doux. Il ne m’avait pas menti. Le diamètre de ce pénis est vraiment hors-normes.
Je le branle avec douceur puis sans retenue une petite minute.
-Oh Sophie ! Tu es une bonne branleuse. Je n’en attendais pas moins de toi. Je vais bénir ces corps de ma liqueur et tu vas diriger ma lance. Ensuite, tu nettoieras de ta bouche mon sperme sur leur peau !
Je continue de le masturber à la main et il gicle enfin. Il crie sa jouissance en inondant d’un seul jet de sa sève les trois visages, la bouche ouverte. Leurs cheveux sont pleins de foutre. Il continue de se vider. Je dirige sa lance vers les seins qui se couvrent d’une trainée blanchâtre.
Je vocifère de plaisir, mais sa débauche de sperme continue. Je dirige son engin vers les pubis des filles qu’il couvre aussi de sa débauche de sperme. Bien que j’ai vu ses vidéos, je suis impressionnée par la quantité de sperme qu’il peut produire à son âge.
Une fois tarie, je secoue sa queue qui perd de sa rigidité peu à peu.
Il me faut ensuite de longues minutes pour nettoyer les gouttes d’argent liquide sur les corps de trois petites putes. Mon Dieu ! Je n’ai jamais fais ça avec une fille. C’est irréel !
Une fois la mission effectuée, je me tourne vers lui

- Mon Maître, maintenant je ferai tel est ton désir !
-Je vais prendre l’une après l’autre ces trois filles. Tu seras chargé de me maintenir en forme, de diriger ma queue pour que je trouve leur fente, de me masser les couilles ! Tu vas commencer par me passer ce bracelet jusqu’à la racine de mon sexe. Passe déjà une bourse, puis l’autre, et ensuite la hampe pour y arriver !
Il a attendu d’avoir complètement débandé avant car autrement ça n’aurait jamais été possible. Avec un ou deux maillons de plus, ce bracelet m’irait très bien autour du poignet.
Je m’acquitte de ma tâche avec difficulté, c’est loin d’être facile. Je réussis enfin et à peine je commence à branler sa verge qu’elle reprend avec une vitesse folle toute sa fierté.
Toute ? Non ! Encore plus ! L’étranglement à la racine de son sexe fait qu’elle devient encore plus grosse, d’une dureté incroyable. La veine en dessous devient énorme !

(À suivre).


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Soumission.2
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Il est à moi, enfin !
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Je joue les entremetteuses.
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Deuxième séance.
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Je passe enfin à la casserole


Online porn video at mobile phone


histoires cochonneshistoire de sexe dans un trainma premiere fellationhistoire de sexe adosencule par surpriserecits lesbienshistoire de sexe bisexuelhistoire de sexe ovidie streaminghistoire de femme soumisecandaulisme interracialhistoire de sexe(s)histoire.de.sexehistoire de sexe doctissimopetite histoire de sexesexe avec le plombierhistoire de sexe hhfhistoire de sexe avec ma femmesexe pucellecam coquinehistoire erotique cocusites erotiquehistoire erotique belle merehistoire de sexe avec belle soeurhistoire de sexe prof eleveje baise ma vieille voisinemec suce mechistoire de soumishomme soumis a sa femmehistoire de sexe parkingcoiffeuse coquinehistoire de sexe infirmierehistoire de sexe amiehistoire erotiquema femme en gang banghistoire cochonne de sexeoncle baise sa niecehistoire de sexe elle baise avec son beau perehistoire de sxerecits de sexehistoire:de sexehistoires de lesbiennesrecit erotiquesrecits de travestishistoire de sexe sans capotehistoire de sexe incesteconcours de branlettesexe en groupehistoire drole de sexecandaulisme xles histoires taboucaudalisme.comhistoires erotiques gaytrans enculehistoire de sexe forcemaman aime ma bitehistoires de maris cocussexes enormesma femme suce un amilecture ero en lignehistoire erotiqusoumis a ma femmehistoire sexe en famillerecits candaulistecouple bisexuelhistoire sexe cousinehistoire de sexe film xhistoire de sexe vraiehistoire de sexe ma femmebaise a la campagnema premiere fellationgang bang candaulisteerotisite erotiquehistoire erotiquhistoire de sexe gynecologue