Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Un beau mariage

Joshua va faire la connaissance d'Eric lors du mariage de leur ami commun, Andréa. Pour des raisons de logistique, ils seront amenés à dormir dans la même chambre. Joshua va découvrir un nouvel aspect de sa sexualité durant ce séjour. Bonne lecture

Proposée le 14/12/2018 par sorggulp

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: HH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

Le son caractéristique des roues touchant le sol ainsi que le léger choc parcourant l’avion indiqua qu’il venait d’atterrir en Italie.

Cela faisait plus de 20 ans qu’ils se connaissaient lorsque Andréa avait annoncé à Éric qu’il allait se marier. Andréa avait pensé à lui pour être le témoin. Éric ne pouvait refuser l’invitation.
Andréa l’attendait dans le hall de l’aéroport. Après de chaleureuses retrouvailles, ils se dirigèrent vers la voiture.
Pendant le trajet, Andréa lui expliqua le programme.
Éric allait dormir dans un appartement loué pour l’occasion. En effet, Andréa avait invité beaucoup de monde et sa maison était trop petite pour accueillir tout le monde.
Andréa lui appris également qu’il n’allait pas être seul dans l’appartement. Il serait accompagné d’une autre personne qui avait travaillé avec lui quelques années auparavant. Il s’appelait Joshua, était âgé de 27 ans. C’était un musicien un peu déjanté mais très sympathique. Originaire d’Afrique du sud, il parlait aussi bien italien que français.
Éric écoutait cela d’une oreille distraite car il avait d’autres préoccupations. Venu seul en Italie, il se demandait comment il allait bien pouvoir passer ces trois jours entourés d‘italiens ne parlant pas français qui, de plus, se connaissaient tous de plus ou moins longue date.
Cependant, cela pouvait être un avantage. Éric savait par expérience que ce genre de week-end était propice à d’improbables rencontres. Tout en regardant la route, il se projetait déjà sur la soirée du mariage de son ami, espérant secrètement prendre par la même occasion du bon temps.
Arrivés à destination, Andréa invita Éric dans le café du village. Tandis qu’ils discutaient de souvenirs devant un plat de pâtes, Joshua fit son apparition.
Andréa le présenta immédiatement à Éric.
« Effectivement, il a l’air un peu déjanté mais il n’est pas mal foutu ! » se dit Éric en observant discrètement le nouvel arrivant. Joshua semblait émerger de son lit, les yeux encore plein de sommeil, les cheveux ébouriffés et la tenue fripée.
« Tu verras, il est un peu spécial mais très cool. ! » lui répéta Andréa avec un sourire bienveillant.
Le reste de l’après-midi vit passer tout une ribambelle d’invités. Malgré ses cinquante ans et ses cheveux grisonnants, Éric attirait toujours le regard des femmes de son âge. Cependant, il avait depuis quelques années déjà une préférence pour les hommes.
La nuit tombait à présent tandis qu’il discutait toujours avec Andréa. Ils avaient bu plus que de raison mais après tout, c’était un jour particulier !
Andréa l’accompagna à l’appartement. Arrivés devant la porte d’entrée, ils se quittèrent.
Éric poussa la porte d’entrée. L’appartement semblait très agréable. Une salle de séjour spacieuse débouchait sur un balcon d’où la vue sur les montagnes était magnifique. Éric se laissa tomber dans le large canapé de cuir blanc. Il était d’un confort remarquable.
Il se dirigea vers la chambre.
Deux lits simples étaient séparés par une petite table de nuit. Sur le côté, un grand placard était prévu pour le rangement des vêtements.
Il se dirigea ensuite vers la salle de bains.
« Chouette ! une baignoire ! Il y’a tellement longtemps que je n’ai pas pris un bain. » pensa Éric en découvrant la superbe baignoire couleur crème.
Il ouvrit le robinet et commença à se dévêtir. Il réalisa qu’il avait trop bu car son équilibre était précaire lorsqu’il entreprit d’enlever son pantalon …
Il se glissa dans l’eau chaude puis actionna le bain à remous. C’était délicieux. Il ferma les yeux. Sa main se plaça instinctivement sur son sexe. Il eu envie de se caresser tandis que les bulles lui massaient le dos. Eric sentait sa queue durcir sous ses doigts. Il se sentait divinement bien dans le bain chaud. Son imagination s’enflammait rapidement tandis qu’il s’activait sur sa queue.
Soudain, il entendit la porte d’entrée s’ouvrir. C’était Joshua.
« Zut ! se dit Éric, je n’ai même pas fermé la salle de bains ! »
Joshua entra directement dans celle-ci. Il ne prêta pas attention à Éric. Il avait lui aussi visiblement trop forcé sur l’alcool.
Il se lava les dents.
Il disparut alors dans la chambre. Éric en profita pour sortir de l’eau. Il mit une serviette autour de la taille, essayant tant bien que mal de dissimuler son érection. Il se dirigea dans la chambre pour prendre un caleçon.
Il fut troublé au plus haut point lorsqu’il découvrit Joshua accroupi complètement nu, fouillant sa valise. Éric ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil sur le bas-ventre de son voisin de chambre car ce qu’il voyait le laissait perplexe. Joshua était visiblement bien doté par la nature.
Eric s’allongea sur le lit et prit un livre, jetant en permanence des coups d’œil sur son voisin. Son cerveau était en ébullition. Tout en feignant de lire, il observa Joshua se redresser. Il semblait avoir trouver ce qu’il cherchait car il venait de pousser un grognement de satisfaction. Éric eu alors tout le loisir de détailler la bite de Joshua qui était réellement d’une taille impressionnante. Joshua disparut dans la salle de bain. Éric entendit le bruit caractéristique de la douche. Il ne put s’empêcher de se caresser en pensant à la queue de Joshua. Il était dans un état d’excitation extrême.
Quelques minutes passèrent. Joshua revint dans la chambre.
« Ouhhhh quelle soirée ! Je sens que je vais bien dormir ! » déclara ce dernier en s’allongeant nu sur le lit.
« Bonne nuit, Éric ! »
« Bonne nuit Joshua »
Celui-ci se retourna alors contre le mur. Quelques minutes plus tard, il dormait à poings fermés.
Éric ne trouvait pas le sommeil. Il imaginait le corps de Joshua à quelques dizaines de centimètres de son lit et cela l’excitait terriblement. Il retira son caleçon afin de libérer sa queue toujours bandée comme un arc. Il se caressa tout en imaginant des scénarios tous plus fous les uns que les autres. Les yeux fermés, il faisait coulisser sa main sur sa queue gorgée de sang. Soudain, Il entendit un murmure venant du lit voisin.
Se tournant lentement, il entendit Joshua pousser de petits gémissements entrecoupés de paroles plus ou moins audibles. Il remuait beaucoup dans le lit et avait fait tomber le drap au sol.
« Oh ouiiiii, continue comme ça, c’est bonnnnnnn » murmurait-il. Visiblement Joshua faisait un rêve érotique. Éric n’en croyait pas ses yeux lorsqu’il découvrit que Joshua bandait comme un âne tout en baragouinant des mots plus ou moins obscènes.
Éric était hypnotisé par la taille de la bite de Joshua. Il resta ainsi un bon moment à fixer la queue secouée de soubresauts tandis qu’il avait repris ses caresses.
« Oh ouiiii, encore, hummm ! » murmurait Joshua
Éric se plaça sur le rebord du lit pour mieux profiter du spectacle.
- « Quelle belle queue ! »
Il tendit alors la main timidement. Il fixait ses doigts se rapprocher de l’objet de ses désirs les plus fous. Il n’était plus qu’à quelques centimètres.
« Non, c’est trop risqué. Que penserait-il s’il se réveillait ? Tu es complètement inconscient ! »
Mais la tentation était trop forte. Il dirigea de nouveau sa main vers le sexe dressé. Joshua donnait des coups de reins.
La main d’Éric tremblait d’excitation.
Il fixait ses doigts avancer tout doucement. Le temps semblait s’être arrêté. Il effleura du bout des doigts toute la longueur de la queue, guettant le moindre changement d’attitude sur le visage de Joshua. Il pu alors constater que celui-ci semblait apprécier les caresses furtives des doigts.
Il parcourut toute la longueur du sexe dressé. Pendant de longues secondes, il fit des allers et retour du bout du doigt sur celui-ci, provoquant même des soupirs de plaisir chez Joshua.
Lorsque ses doigts s’enroulèrent autour du pénis frémissant, Joshua cessa immédiatement ses ruades. Éric libéra alors entièrement le gland de sa cachette. Il était impressionné par la taille de celui-ci.
« Quel engin ! »
Sans lâcher sa prise, il se redressa.
Il maintenait la queue décalottée à la verticale tout en approchant son visage du gland violacé. Du bout de la langue, il lécha le méat tout en observant le visage de Joshua. Celui-ci semblait parfaitement apaisé. Lentement, il goba entièrement le gland puis s’immobilisa. Joshua donna un coup de rein qui faillit étouffer Eric.
« Ouch ! Elle est si grosse ! »
Eric prit la queue le plus loin possible.
« Il doit vraiment être fatigué pour ne pas se rendre compte que je le suce ! »
Il accéléra progressivement la cadence sans plus chercher à faire attention à la réaction de Joshua. Celui-ci prit la tête d’Éric par la nuque et le guida sur sa queue de plus en plus profondément. Éric suffoquait mais ne voulait surtout pas arrêter. C’était trop bon !
« Oh ouiiiii, continue comme ça ! » gémissait Joshua en arquant de plus en plus les reins. Éric sentait que Joshua n’allait pas tarder à venir.
Soudain, il se redressa et poussa un râle plus profond que les autres tandis qu’il explosait dans la bouche d’Éric maintenant sa queue enfoncée au maximum dans sa bouche.
« Raaaahhhhhh ! » cria-t-il.
Il entrouvrit alors les yeux, ne semblant pas réaliser où il ne se trouvait ni ce qui venait de se passer. Éric s’immobilisa telle une statue. La tête de Joshua retomba sur l’oreiller comme une masse. Quelques secondes s’écoulèrent alors que sa queue était toujours fichée au fond de la gorge d’Éric. Celui-ci nettoya précautionneusement le sexe redevenu flasque puis regagna silencieusement son lit.
Joshua dormait à poings fermés.
Éric finit par trouver le sommeil non sans avoir longuement revu en boucle le scénario incroyable qui s’était produit précédemment. Il s’interrogeait toutefois sur la suite de son séjour craignant une réaction violente de Joshua.
Lorsqu’il se réveilla, il constata que Joshua dormait toujours d’un profond sommeil. Il fila prendre une douche.
Lorsqu’il revint dans la chambre, Joshua émergeait.
Éric enfilait le costume de mariage tandis qu’il sentait le regard de Joshua posé sur lui.
Ce dernier l’observait attentivement.
« Tu as bien dormi ? » lui demanda-t-il afin d’engager la conversation.
« Bof, j’ai eu du mal à trouver le sommeil mais ce n’était pas ton cas ! Tu t’es endormi comme une masse ! » répondit Éric
« Putain, j’ai trop bu hier et j’ai fais un de ces rêves ! J’ai cru que c’était réel tellement c’était bien ! »
Joshua marqua un temps d’arrêt. Il semblait plongé dans ses pensées puis il reprit la parole :
« Je rêvais qu’une superbe italienne me suçait lorsque soudain, j’ai cru voir ton visage ! » murmura-t-il d’un souffle.
Éric pouvait voir le regard fixe de Joshua dans le miroir.
Éric hésita une seconde. Sans plus réfléchir, il déclara :
« En fait, tu n’as pas rêvé. Tu étais dans une telle forme que je n’ai pas pu résister. J’espère que tu ne m’en veux pas. »
Joshua le dévisagea. Il ne savait quoi répondre. Il avait une réputation à tenir avec la gente féminine et il n’avait jamais imaginé un tel scénario…
« Tu veux dire….que c’était vrai ? »
Il resta interdit quelques instants, repensant au « rêve » qu’il avait cru faire. Jamais il n’aurait imaginé se faire sucer par un mec ! Lui, le tombeur de ces dames ! Si fier de raconter toutes ses aventures amoureuses !
« Ecoute, dit-il alors, cela restera un secret entre nous. Je ne te connais pas, tu ne me connais pas. On en reste là et basta ».
Il se dirigea vers la salle de bains. Tout en essayant de retrouver ses esprits sous la douche, il se rendit compte qu’il bandait en repensant à la nuit précédente. Il se caressa en fermant les yeux. Il ne tarda pas à jouir, maculant le miroir de longues traînées de sperme.
« Purée, je n’en reviens pas ! Je prends mon pied en pensant à un mec ! » Il était troublé au plus haut point.
Plus tard, ils se retrouvèrent à la cérémonie de mariage qui se déroulait au bord du lac. L’endroit était magnifique. L’immense majorité des convives étaient italiens et devisaient entre eux. De ce fait, Joshua et Éric se retrouvèrent naturellement. Cela n’empêcha pas cependant Joshua d’user de ses talents de charmeurs pour approcher quelques charmantes Italiennes.
Tout se passait à merveille, le champagne coulait à flots, les cravates étaient retirées. La température montait en flèche sur la piste de danse. Éric observait les couples enlacés en se disant que la nuit allait être chaude pour beaucoup. Tout en regardant les couples danser, il les imaginait faire l’amour dans des situations plus ou moins torride.
Les convives se retiraient. Éric fut raccompagné en voiture par un ami d’Andréa.
Seul à l’appartement, il prit une bonne douche qui lui fit le plus grand bien. Il enfila juste une robe de chambre et s’installa confortablement sur le canapé pour lire un peu.
Une bonne demi-heure s’écoula lorsqu’il entendit la porte s’ouvrir. Joshua fit son apparition.
« Quelle soirée ! Je file à la douche et on boit un coup ensemble avant de dormir, d’accord ? » dit-il en n’attendant même pas la réponse d’Éric.
Il réapparut quelques minutes plus tard en peignoir, tenant une bouteille de champagne à la main et deux flutes.
Tout en s’asseyant aux côtés d’Éric, il lui tendit une flute de champagne.
« Tchin, Tchin, au mariage d’Andréa ! »
« les italiennes sont vraiment des garces ! J’ai passé ma soirée à draguer mais à chaque fois, je me suis pris un râteau ! » dit Joshua en regardant les bulles remonter dans sa flûte.
« Du coup, je suis frustré comme ce n’est pas permis ! »
L’opportunité était trop belle pour Éric.
« J’ai peut-être la solution à cela » dit-il en glissant la main sous le peignoir de Joshua.
Celui-ci le dévisagea en écarquillant les yeux. Il sentit la main d’Éric s’activer sur sa queue. Il devait reconnaitre que les caresses d’Éric lui faisaient un sacré effet. Il sentait sa queue durcir très rapidement.
Lorsque Éric s’agenouilla entre ses cuisses, Joshua poussa un soupir de plaisir. Il écarta alors au maximum les cuisses pour encore mieux apprécier la fellation offerte.
Joshua s’allongea sur le canapé. Éric s’activait de plus belle sur son sexe.
Soudain Éric abandonna Joshua pour se précipiter dans la chambre. Il en ressortit avec un tube de lubrifiant qu’il prenait toujours soin d’emmener lorsqu’il voyageait. Il avait profité de l’occasion pour retirer sa robe de chambre. Il reprit sa place entre les cuisses de Joshua. Tout en suçant celui-ci de plus belle, il avait glissé un doigt enduit de lubrifiant entre les fesses de Joshua. Il fut surpris de trouver aussi facilement le petit trou dans lequel il glissa un doigt. Joshua semblait apprécier son initiative car il gémissait de plus en plus fort à chaque fois que son doigt pénétrait son cul. Éric cessa de le sucer pour le branler avec du lubrifiant.
Éric se plaça à califourchon sur Joshua pour s’empaler sur sa queue. Il réalisa une nouvelle fois à quel point Joshua était bien monté. Il resta quelques secondes immobiles. Il sentait la queue de Joshua bien calée au fond de lui. Il se redressa doucement afin de bien coulisser la queue entre ses fesses puis se laissa redescendre. Joshua fermait les yeux, semblant apprécier également l’instant. Éric glissa un doigt entre les fesses de Joshua et fit aller un doigt dans la petite rosette. Joshua appréciait particulièrement d’être caressé de la sorte, écartant au maximum les cuisses afin d’offrir son cul ouvert à la main baladeuse. Il accéléra le rythme. Les sensations ressenties devinrent alors incroyables. Joshua maintenait à présent Éric par la taille, donnant des coups de reins rageurs entre ses fesses. Il pilonnait littéralement Éric. Joshua semblait avoir perdu la maitrise de son corps. Il poussait des grognements évocateurs tandis qu’Éric avait glissé un deuxième doigt dans son cul. Joshua sentit son corps traversé par de violentes décharges. Il déchargea longuement sans cesser de pénétrer Éric, déversant de longs instants comme il l’avait rarement fait. Quelques instants plus tard, ils s’écroulèrent de fatigue l’un sur l’autre.
« Merci » murmura Joshua à l’oreille d’Éric.
« Tu en veux encore ? » demanda Éric qui avait déjà sa petite idée sur la suite.
« Oui » glissa Joshua les yeux mi-clos.
Éric glissa alors la main entre les fesses de Joshua. Il inséra un premier doigt rapidement suivi d’un deuxième. Joshua commençait déjà à se trémousser sous les caresses expertes. Il demandait souvent à ses partenaires de faire de même lorsqu’il faisait l’amour.
« Mets-toi à genoux ! » ordonna Éric à Joshua alors qu’il le doigtait de plus belle de ses doigts luisants de lubrifiant. Sans lui demander son avis, il présenta sa queue face au visage de Joshua. Ce dernier posa timidement la main sur le sexe dressé à quelques centimètres de son visage. Il parcourut toute la longueur lentement puis le décalotta, découvrant entièrement le gland. Éric observait la scène. Joshua semblait comme hypnotisé par ce qu’il faisait. Lentement, il posa le bout de la langue sur le gland tuméfié de plaisir. Éric avança légèrement le bassin en avant. Sa queue glissa alors entre les lèvres de Joshua. Fermant alors les yeux, il imprima un lent mouvement de va et vient. Joshua semblait apprécier car il avait pris la queue d’Éric d’une main et la guidait maintenant de plus en plus rapidement dans sa bouche. Éric haletait sous les caresses. Il fallait passer à autre chose.
Éric se retira puis se positionna derrière Joshua. Plaçant le gland sur l’entrée largement lubrifiée, il poussa légèrement. Il sentit Joshua se contracter lorsqu’il tenta de le pénétrer.
« Détends-toi » lui dit-il en lui caressant le dos. Il fit une nouvelle tentative. Joshua n’eut pas de réaction.
« Hummmm, j’ai envie de la sentir en moi » se dit Joshua en repensant à celle-ci dans sa bouche quelques instants auparavant. Il écarta les cuisses largement répondant ainsi au message d’Éric.
Celui-ci poussa un peu plus fort.
Éric poussa lentement jusqu’au moment où son ventre toucha les fesses de Joshua. Il était entièrement entré.
Il resta ainsi immobile quelques instants afin de laisser Joshua s’habituer à sa présence.
Puis il commença de lents vas et vient. Éric prenait de plus en plus de plaisir. Joshua semblait lui aussi prendre beaucoup de plaisir car il donnait des coups de reins en arrière.
« Hummmm, quel pied ! Jamais je n’ai pris autant de plaisir avec mon cul ! » pensait Joshua en s’affalant sur le canapé tout en cambrant exagérément les reins.
Éric le prit alors par les hanches et le pénétra de toute ses forces. Son ventre claquait sur les fesses de Joshua. Il haletait à présent. D’une main, il attrapa le sexe de Joshua tandis qu’il s’activait de plus belle.
iI poussaient des cris à présent. La cadence était incontrôlée. Le ventre d’Éric claquait sur les fesses de Joshua. Celui-ci avait retrouvé toute sa vigueur sous les caresses d’Éric.
Celui-ci sentait que qu’il n’allait pas tenir bien longtemps. Il s’immobilisa brutalement au fond de Joshua. Celui-ci manifesta son mécontentement en donnant de grands coups de reins afin qu’Éric remette à l’ouvrage mais Éric ne bougeait plus. Seule la main s’activait sur sa queue. De violentes secousses parcoururent tout son corps.
Joshua poussa un râle en déchargeant sur la banquette. Éric relâcha alors sa queue pour reprendre de plus belle ses vas et vient. La sensation éprouvée était incroyable. Il ressentait parfaitement les spasmes orgasmiques de Joshua se propager autour de sa queue. Se retirant suffisamment, il déchargea à l’entrée du fourreau pour ensuite plonger de nouveau sa queue jusqu’à la garde. Sa queue luisante de semence coulissait parfaitement. Le cerveau d’Éric semblait avoir disjoncté.
Il continua à le pénétrer ainsi quelques instants puis s’immobilisa contre les fesses de Joshua. Ils étaient tous les deux hors d’haleine.
« Alors ? » demanda-t-il en regardant le dos luisant de sueur de Joshua.
« C’était vraiment un beau mariage ! » répondit Joshua dans un souffle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Un mariage qui tourne mal
Un mariage à Bruxelles 
Un mariage réussi
Un mariage inoubliable
Un beau militaire


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe dominatriceil baise une inconnuhistoire de sexe masturbationcougar erotiquehistoire erotique soumisesite sexerecit pornographiquerecits de fesseeshistoire de sexe?trackid=sp-006recits erotiques gayrecit hothistoire de sexe avec voisinehistoire de sexe bizarreje baise ma belle merehistoire de sexe hdshistoire de sexe mhistoire de sexe vecuehisoire de sexepremier candaulismerecits de lesbienneshistoire de sexe comhistoire erohistoire de sexe urohistoire de sexe illustrehistoire de sexe travestishistoire de soumiseune histoire de sexehistoire chaude de sexevoisine cougartante et neveu baiserecit candaulisteil encule sa voisinehistoire de sexzexhib magasinhistoire de sexe mere filserotique maturehistoire gay sexehistoire de sexe homme soumishistoire de sexe menuhistoire de sexe matureshistoire de sexe georgeshistoire de sexe avec un inconnuhistoire de sexe hdsma petite soeur me sucehistoire erotique gratuitehistoires coquines gratuitesmon pote me sucepapa m'enculexstory voisinehistoire de sexe asstrexhib magasincandauliste.comsexe histoireshistoire erotique massagehistoire de sexe streaminghistoire de sexe frerehistoire erotique transrevebebe histoirehistoire de sodomiehistoire de sexe sur la plagerecit erotiques incestehistoire de sexe avec niecehistoire de sexe gratuitehistoire de sexe a la campagneprend moi le culj ai baiser ma tantehistoire de sexe entre frereshistoire hdshistoire erotique gaycandaulisme xconcours de branlettepartouzes entre amishistoires de cocushistoire erotique transtrio erotiquehistoire de sexe lesbiennehistoire de sexe interactiveune inconnue me branlerecit pornographiqueje baise avec ma belle mereles histoires taboulectures erotiquessexe entre poterecit sexehistoire de sexe erotiqueencule par un transje dresse des salopessite erotique