Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Louise, soumise

Après notre escapade au centre commercial, Louise et moi rentrons à la maison, mais les choses ne font que commencer.

Proposée le 24/04/2015 par Ludwig

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

De retour du centre commercial, je laisse Louise prendre une douche, souillée qu\'elle est de son propre nectar pendant que je m\'occupe des courses. Je lui ai donné l\'ordre de s\'habiller sexy.
Elle me revient dans un joli corset en dentelle blanche et rouge, avec des bas blancs et un string rouge en dentelle. Elle est superbe, ses formes délicieusement mises en valeur par la finesse de la dentelle. Elle s\'est très légèrement maquillée, a coiffé ses cheveux et ils tombent délicatement sur ses épaules. Je la regarde avec envie. Elle vient vers moi toute timide et toute penaude. J\'ai préparé un bon repas pour ce soir, dressé une table avec bougies et je l\'attends dans la cuisine.
-Alors, ma petite coquine, tu as aimé cette après-midi?
-J\'ai cru mourir de plaisir à force de ne pas jouir, mais dieu que c\'était bon.
-Et les deux ouvriers, ça t\'a plu?
-Oh oui, j\'ai bien aimé, d\'autant que l\'œuf me rendait folle.
-Tu ne l\'as pas enlevé d\'ailleurs?
-Si, rougit-elle, il est sur la table de nuit.
Je fronce les sourcils, la regarde méchamment alors qu\'elle baisse la tête.
-Tu as commis une erreur, tu as été vilaine et tu mérites d\'être punie.
-Pardon maître, je ne le referai plus, je vous le promets.
Je lui désigne le tapis du salon et je lui ordonne.
-A quatre pattes tout de suite.

Elle s\'exécute et me tend ses fesses sans savoir ce qui l\'attend. Son string rouge tendu, ses fesses rebondies, cette peau de pêche, cette chute de reins ne me laissent pas de bois, je la contemple une seconde, dieu qu\'elle est belle. Sa lingerie m\'inciterait à la prendre avec autant de force que de douceur mais je suis le maître.
-Tu as le droit à dix fessées et tu dois compter.
Je claque ses fesses, un bruit sec inonde la pièce, elle pousse un petit cri.
-Un, souffle-t-elle.

Je continue ma punition sans exagérer, je n\'ai pas envie de lui faire mal mais un peu la secouer. Elle se laisse faire docilement et ses fesses prennent une teinte rose. Toujours à quatre pattes, elle me regarde, soumise.
-Il en sera ainsi à chaque fois que tu seras désobéissante.
-Oui maître, je ne le referai plus, promis.

Je caresse ses fesses avec douceur, je les effleure pour passer la petite douleur des fessées. Je reprends l\'œuf, je glisse un doigt dans sa petite fente toute rose et joue avec l\'entrée de sa grotte d\'amour. Elle gémit un petit peu et je rentre son œuf avec une facilité déconcertante. Nous passons à table et je m\'occupe de tout, elle trône drapée dans sa dentelle fine. Nous parlons de tout, de rien, de sa journée, de nous deux. Il y a deux choses que je ne lui ai pas dites, c\'est que ce soir, nous ne serons pas seuls.

La sonnette vient troubler un petit silence. Elle se crispe qu\'on vienne ce soir alors qu\'elle est si finement vêtue. Je lui ordonne de rester sur sa chaise et de ne pas bouger. Je pars ouvrir, j\'accueille mes deux visiteurs. C\'est Adeline et Thomas son petit ami que j\'ai conviés ce soir. Je les embrasse, les débarrasse dans l\'entrée le tout sans un mot. Adeline a passé un joli pantalon de flanelle grise et un chemisier en satin rose, Thomas lui est en pantalon à pincettes noir et en chemise saumon du plus bel effet. Ils forment un couple élégant et classe. Adeline a des vêtements qui moulent délicieusement ses jolies formes, ses lunettes me renvoient un regard plein de perverse malice.

Je leur demande de patienter sans bruit pendant que je vais rejoindre ma table. Je me saisis d\'un foulard et lui bande les yeux. Je lui ordonne de ne pas bouger du tout. Je fais signe à mes amis d\'entrer alors que je l\'embrasse dans le cou. Je passe une main sur ses épaules, je couvre son cou de tendres attentions et je cède la place un instant à Adeline qui prend soin d\'attacher ses cheveux pour ne pas lui mettre la puce à l\'oreille. Louise se détend, elle se laisse aller aux caresses, Adeline prend l\'audace de descendre jusqu\'aux seins qui pointent allègrement dans les bonnets de dentelle. Je la vois qui soupire, tordant son cou pour mieux apprécier les baisers ou les caresses. Thomas prend la suite alors qu\'Adeline et moi observons la scène avec un regard complice et amusé. Thomas se montre très doux, couvrant son cou de tout petits baisers, caressant ses épaules, ses seins. Louise prend du plaisir, respire plus profondément et sa poitrine se gonfle plus intensément.

J\'intime à Adeline et elle se dirige vers le cou de Louise, ajoutant deux mains aux caresses. Elle embrasse son amie sur la bouche et Louise gémit presque. Le baiser est doux, tendre, leurs langues se cherchent, leurs bouches se marient, Adeline passe une main dans les cheveux de Louise et Thomas pétrit ses seins. Adeline se dégage, elle enlève son bandeau, ouvre les yeux et découvre ses invités avec surprise.
-Oooh, dit-elle, que me réserves-tu ce soir?
-Ce soir ma chère, tu es ma soumise et j\'ai promis à Thomas et à Adeline qu\'ils pourraient tout faire de toi. Si tu t\'en sors bien, tu seras libre, mais gare à toi si tu n\'arrives pas à les faire jouir. D\'ailleurs, passons au salon.

Je sers à boire à tout le monde et Thomas vient s\'asseoir à mes côtés. Les deux femmes s\'assoient sur le canapé, côte à côte, elles se lancent des petits regards en savourant leur digestif. Louise et Adeline s\'enlacent, s\'embrassent, elles passent leurs mains sur leurs corps, Louise caresse les cheveux de son amie. Toujours dans ma main, j\'active le petit œuf et Louise s\'empourpre aux joues. Sauvagement, Elle se jette sur Adeline, ouvre son chemisier et dévore les seins se son amie à travers un ravissant soutien-gorge en dentelle rose. Elle écarte le bonnet et lèche avec avidité les tétons qui se dressent immédiatement. Adeline surprise étreint son amie et laboure ses cheveux avec tendresse, elle lance sa tête en arrière les deux respirent fort. Amusé, Thomas se réjouit de voir sa femme en proie aux assauts saphiques de son amie, prend la télécommande et cesse les vibrations. Louise se calme et reprend ses caresses plus tendrement, elle prend le temps de déshabiller son amie, lui enlève son chemisier, ses chaussures à talons, son pantalon la laissant juste avec des bas et sa lingerie. Sur sa peau laiteuse, ses formes galbées magnifiquement par un boxer en dentelle que je reconnais être celui de Louise et son soutien-gorge se dessinent dans la pièce. Elles s\'étreignent, se caressent, ne cessent de s\'embrasser. Adeline est dessous, Louise dessus, nous laissant sa délicieuse croupe à notre vue. Je dois dire que mon érection dure depuis quelques temps déjà, j\'ai vu ma femme jouir cet après-midi, mais je n\'en n\'ai pas encore profité moi-même.

Thomas regarde les deux femmes se faire plaisir, Adeline mordille les tétons de Louise qui gémit, il actionne l\'oeuf et elle atteint le bord de l\'orgasme. Il ralentit les vibrations, son souffle court nous renseigne sur les vagues de plaisir qui sapent sa volonté de résistance. Elle se cambre, donnant encore plus sa lourde poitrine à son amie qui la lèche avec passion. Elle fait rouler les mamelons durcis entre ses doigts, lèche les seins l\'un après l\'autre. Louise, tendue, offerte reste interdite, les sens mélangés, l\'orgasme attendu la ronge, elle doit jouir. Une pression sur le bouton, l\'oeuf libère des flots de jouissance et la cyprine coule tel un ruisseau entre les jambes de ma femme adorée.

Elle étreint Adeline avec force, l\'embrassant avec fouge, laissant ses cris mourir dans la passion de leur étreinte. Elle reprend doucement son souffle.
-Dis-donc petite coquine, ce soir, c\'est toi qui doit faire jouir les autres, pas l\'inverse, lui dis-je, alors, assume ton statut et met-toi au travail.
-Ou…Oui maître, souffle-t-elle.

Elle descend sur le corps de son amie. La salle est emplie des sons de leurs baisers. Elle se met à genoux sur le sol, les seins d\'Adeline entre ses joues, les mains sur ses cuisses. Elle commence à parcourir de sa bouche la poitrine d\'Adeline qui se donne à elle. Elle cherche dans le dos, trouve l\'agrafe, fait jouer celle-ci et libère les seins si fermes de sa partenaire. Elle les lèche tout autour, puis recentre vers ce mamelon si tendre, fièrement dressé comme deux mini-sexes, elle les roule entre ses doigts, les pince en arrachant un cri de plaisir à Adeline. La belle rousse se cambre pointant ses seins vers l\'avant, vers la bouche avide de ma soumise. Je commence sérieusement à bander, Thomas a sorti sa queue et commence à se masturber doucement. Il a un bel engin, long, épais et il contemple les deux beautés devant nous.

Adeline se délecte de voir Louise lui lécher les seins, elle caresse les cheveux de ma bien-aimée, elle penche sa tête en arrière, gémit à cette langue inquisitrice qui lui titille la poitrine. Elle descend vers son ventre qu\'elle couve d\'attentions, elle couve le nombril de sa bouche, puis descend vers ces jambes offertes. Louise passe ses mains sur les cuisses, sur les mollets lisses de la jolie rousse. Elle embrasse l\'intérieur des cuisses, et remonte vers l\'entrejambe recouvert de dentelle. Elle lèche le boxer, la prend par les hanches et le retire doucement. Adeline se redresse pour parcourir le dos recouvert du corset de ma femme mais Louise, d\'un geste de la main la repousse vers le fond du canapé. Les mains sur la tête de Louise, elle savoure les caresses, les baisers. Thomas se lève et se dirige, queue à la main vers sa dulcinée. Elle embouche le sexe turgescent et commence à pomper le vît avec douceur. De son côté, Louise, a atteint les rives lisses de la rivière de plaisir d\'Adeline et lèche l\'entrée. Les lèvres s\'écartent au bout des doigts et elle pénètre sa langue plus profondément, Adeline souffle, gémit étouffée par la grosse queue de son homme, elle se tord. Louise remonte de l\'anus au petit bouton gorgé de plaisir qui s\'annonce à elle. Elle couvre de baisers tout autour, j\'appuie sur le bouton et elle tord ses fesses. Sa croupe offerte, elle lèche son amie qui elle suce avec passion son homme. Elle met le clitoris dans sa bouche, elle le suce, l\'avale, le titille, Adeline gémit, elle va jouir. Une main sur le membre viril de son homme, l\'autre dans les cheveux de ma femme, elle prend un pied d\'enfer. Je sens l\'orgasme qui arrive pour elle. Elle se tord, cambre son corps pour venir à la rencontre de cette langue avide. Elle suce encore plus vite, Louise rentre un doigt dans cette caverne de plaisir. Elle étouffe un râle de plaisir autour du chibre de son amant. Elle se tend, se crispe et jouit de tout son corps.

Elle lâche la queue de son homme, elle reprend tranquillement ses esprits. Louise prodigue des petits baisers sur les lèvres, caresse son ventre, elle prend soin de son amante en proie aux affres de son orgasme. Thomas s\'est déshabillé, un bel homme, musclé, bien proportionné. Il s\'assied à côté de sa petite amie et l\'embrasse tendrement.
-Louise, ma petite coquine, ne vois-tu pas que notre invité n\'a pas eu sa dose?
-Oui, maître.

Elle abandonne la chatte d\'Adeline pour la queue frémissante de Thomas. Elle pose sa petite main dessus, la caresse puis elle le branle doucement en le regardant droit dans les yeux. Adeline reprend ses esprits, et vient derrière mon petit coeur. Elle la caresse, passe une main tendre sur ses cuisses et ses fesses, sa main s\'aventure dans cette raie si douce et si chaude. Elle pose des petits baisers sur le gland de Thomas, elle le branle très doucement, pose ses lèvres partout, de haut en bas, embrasse les couilles remplies, le regarde toujours dans les yeux. Elle joue avec sa langue pendant qu\'Adeline a descendu le string aux genoux et pose des baisers sur ses fesses. La fête bat son plein dans mon pantalon aussi, mon érection devient très douloureuse à force de durer, mais voir ma femme ainsi me comble de plaisir.
Louise avale le gland, le pousse loin dans sa gorge et ressort, elle lèche avec application le bout rose luisant de salive et le suce encore. De sa main, elle caresse les bourses alors que l\'autre branle doucement au rythme de sa bouche. Thomas se tend, je sens qu\'il est arrivé à la limite de sa résistance, Louise ne lâche pas son étreinte, elle le branle toujours aussi calmement, usant de sa langue pour le cajoler. Il ferme les yeux, ne peut se retenir, Louise le sait et elle lèche avec application quand il lâche son jet dans la gorge de ma bien aimée. Elle lèche jusqu\'aux dernières gouttes, elle se retourne et embrasse Adeline. Le sperme passe de bouche en bouche. Les deux femmes s\'étreignent.
Elles se caressent encore, Thomas retrouve ses esprits. Les deux femmes s\'étreignent doucement, se cajolent. Adeline défait les lanières du corset et avec l\'aide de Louise et le laisse tomber au sol. Elle dévoile ses seins lourds et pointés, ses formes sublimes. Louise me jette un regard, elle a envie de plus. Pour toute réponse, l\'œuf vibre en elle et elle rougit pour embrasser goulument sa femme. Elles passent leurs mains autour de leurs corps, les deux peaux soudées par la tendresse.

Thomas, la queue molle regarde avec attention les deux femmes qui se font plaisir. Elles partent dans un 69 torride où les langues lèchent des chattes avides de plaisir. Nous les observons Thomas et moi. Je suis le seul habillé, je domine la situation. Mon érection est dantesque mais je me retiens. Thomas recouvre peu à peu de la vigueur, il se touche doucement. Les deux filles gémissent, se tordent, elles ne vont pas tarder à exploser. Louise lèche avec envie, elle rougit, étouffe ses cris de plaisir entre les cuisses de sa femme. Elles jouissent de concert. Le parfum de leur mouille embaume, leurs respirations résonnent, elles gisent l\'une contre l\'autre.

Adeline ruisselante de sueur et Louise à bout de souffle se relèvent. Adeline n\'en peut plus. La soirée a été trop riche pour elle. Tout le monde va se coucher après un baiser à tout le monde. Thomas soutient sa femme et la dépose sur le lit de notre chambre d\'amis. Je soutiens ma petite femme et nous nous endormons aussitôt.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

louve*
ouahou complètement fou de regarder ça tout en restant habillé, tu aimes vraiment maîtrisé la situation.
Posté le 7/03/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Louise un peu exhib
Louise, un peu lesbienne
Louise, objet de désir
Première rencontre avec Louise
Malgré son âge, Louise n'a rien perdu de sa force de persuasion !


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe entre hommerecit triolismehistoire de sexe harry potterhistoire de cougarelle se fait depucelernue chez le docteurhistoire de sexe campinghistoire de sexe hard violexhibition sexehistoire x gayhistoire de sexe gay soumishistoire de sexe bourgeoisehistoire de sexe araberecit candaulismehistoire de sexe gros sexehistoire de sexe(s) (2009) streamingrecit maturecandaulisme plagehistoire femme soumisehistoire de sexe au boulothistoire erotique illustrecaresse sous la tablecandaulisme histoireshistoires x gayhistoire de sexe soumissionpartouze violentehistoire de sexe mere et filshistoire de sexe gay entre adoshistoire de sexe avec ma merehistoire erotique hardjeunes filles erotiqueshistoire de sexe avec ma soeuril se tape sa tantehistoire de feminisation forceehistoire erotique illustreehistoires eroticstreap pockermari cocu soumissex voisinejeu erotique gratuitrecit de fesseerecit erotique violhistoires de lesbiennesjeux coquin gratuitsoumise exhibeehistoire de sexe travestisbranlette a la piscinegay recitsodomie punitivehistoire de sexe maturehistoire de sexe illustreesrecits herotiquesrecit soumissionil suce un mechistoire de sexe filmhistoire de sexe menupremier fisthistoires de sxema cousine me sucetonton baise sa niecemon histoire de sexehistoire de sexe bourgeoisehistoire vrai sexesoumis a ma femmehistoire de sexe pere fillehistoire de sexe cousinehistoire de sexe en famillehistoire de sexe forumhistoire gay gratuiterecits erotiqueshistoire de sexe secretairehistoire de sexe humiliationhistoire erotique depucelagehistoires erotiques illustreeshistoires sexhistoire de sexe hamstersexe chez le medecinhistoire de sexe veuve